Environ 15 000 personnes ont défilé à Toulouse entre la place Arnaud Bernard, et le monument aux morts de François Verdier pour la grève unitaire du 22 mars 2018.
La mobilisation rassemblait divers profils, des enseignants aux agents de la Poste, en passant bien sûr par les étudiants et les cheminots, des contrôleurs de l'aviation civile, ou des travailleurs sociaux, et des fonctionnaires policiers avaient eux aussi leur bannière.
Arrivés au monument aux morts, une partie des manifestants ont fait demi tour pour faire face aux forces de l'ordre. Le face à face qui a débuté avec quelques grenades lacrymogènes, s'est terminé dans le calme et la bonne humeur du côté des manifestants, qui dansaient au son d'une batucada devant le cordon de CRS.
Haut de page